Hurricans River

///
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dirty Temptation [Laura Caldin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laura Caldin

avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Dirty Temptation [Laura Caldin]   Jeu 17 Mai - 15:38

16.05.07
Dressage


[=> Salle de pansage]

Voilà, après l’avoir longuement panser, elle arrivait avec son magnifique poney, Dirty Temptation, le poney à la robe louvet. Il était seller et brider, tandis que sa cavalière elle, avait une bombe, des gants, sa cravache, et c’était à peu près tout.
Elle arrivait à la carrière en tenant son poney par les rênes avec une main, tandis que dans l’autre elle avait sa cravache. Elle l’avait essayé dehors, mais elle se disait à cet instant que aller dedans aurait été peut-être plus sur, mais bon… Essayons dehors, elle verrait bien ce que ça donnerait. Elle entra donc dans la carrière, sans oublier de la refermer derrière elle, on ne savait jamais, si elle faisait une chute, il valait mieux réussir à rattraper son poney.
Elle alla donc au milieu de la carrière, là, elle ressangla, baissa ses étriers, puis après avoir ajusté ses rênes, elle se mit dessus. Ce n’était pas très dur, Dirty n’était pas bien haut. Immédiatement, il se mit à avancer, Laura le repris en le parlant, il n’avait pas à avancer tant qu’elle n’aurait pas donné le signal de départ.
Lorsqu’elle serra donc elle les jambes, il se mit à avancer, elle le fit marcher reine longues, pendant un moment, qu’il se chauffe tranquillement, pendant ces dix minutes de pas, elle lui faisait faire des figures de manège très simple, comme des voltes, des serpentines, des doubler… Enfin bref, histoire de ne pas rester sur la piste tout le temps non plus. Petit à petit, la cavalière, tout en parlant à son poney reprenait les rênes, sa monture était à l’écoute, semblait prêt à faire son possible pour satisfaire Laura, et Laura aurait fait son possible pour satisfaire Dirty Temptation.
Enfin bon, après l’avoir fait marché dix minutes tranquillement, elle commença à lui demander plus de chose. Elle commença à le faire accélérer un peu, ralentir beaucoup, tourner plus court, plus large, s’arrêter… Enfin bref, commencer à faire quelque chose pour ne pas faire que de tourner en rond.
Puis ensuite, elle flatta le poney, avant de fermer ses jambes et de faire un appel de langue, alors Dirty partit dans un bon trot, immédiatement, Laura se mit au trot enlevé. Vérifia sur qu’elle diagonale elle trottait, puis ensuite, elle se mit à réfléchir à quelque chose à faire. En vérité, pour le chauffer, elle faisait surtout des accélérations, des ralentissements… Enfin, comme au pas, pour que Dirty ne s’ennui pas trop non plus. Elle le fit donc trotter ainsi aux deux mains tout en le flattant et en repassant au pas par moment, pendant environ dix minutes aussi. Puis ensuite, elle repassa au pas, et dans un coin, elle mit ses aides pour le départ au galop, et elle partit. Le poney partit au galop avec ses foulées amble et gracieuses, la crinière au vent, et Laura, les cheveux dans le vent. Elle sentait l’air giclé sur son visage, la liberté, voilà ce que l’air représentait pour elle, la liberté. Mais bien sûr, elle n’oubliait pas de faire quelque chose à cette allure, même si elle se sentait vraiment libre et seul au monde. Elle se mit sur un cercle et elle commença à le ralentir, pour le faire accélérer, puis finalement, se remettre au pas. Puis, quelques mètres plus loin, elle lui redemanda le galop, elle recommença le même manège, mais elle était à l’autre main, elle utilisait beaucoup ses jambes pour le faire céder, et le poney était vraiment aux ordres, même s’il n’était pas sur la main, c’était normal, elle le connaissait peu et il était jeune, elle ne voulait pas le presser.
Puis elle se remit au pas tranquillement et lui donna les rênes, elle allait enfin attaquer le boulot sérieux.
Reculer
Voilà le boulot qu’elle allait travailler aujourd’hui. Les reculer. Elle avait plusieurs objectifs pour cette séance. Mais il y avait bien sûr, plusieurs choix :
- Il connaissait les reculer donc => reculer droit, reculer repartir au pas / trot / galop, reculer sans perdre de l’impulsion.
- Il ne connaissait pas les reculer donc => lui expliquer ce que c’était, monté et en main, et aussi ne pas le dégouter de cette exercice important.
Donc voilà, elle avait deux programmes, c’était en fait, suivant les connaissances de Dirty qu’elle en choisirait un des deux.
Pour voir s’il savait reculer, elle se mit alors contre les barrières de la carrière, ainsi il aurait déjà un côté de moins où s’échapper. Puis ensuite, tout en tenant ses rênes pour qu’il ne puisse pas avancer, sans tirer bien sûr, elle donna des jambes, pour lui demander d’avancer, mais en l’empêchant, qu’il comprenne qu’il devait reculer. Elle eut alors la grande fierté de remarquer que son poney savait quand même un peu reculer. Elle allait donc faire part de ses premiers objectifs : Il connaissait les reculer donc => reculer droit, reculer repartir au pas / trot / galop, reculer sans perdre de l’impulsion.
Elle le félicita donc tandis qu’elle le faisait repartir au pas, puis un peu plus loin, elle recommença à nouveau, sauf que là, elle ne passa pas du reculer – arrêt- pas mais elle fit reculer-pas, le poney repartit très bien, sans problème, à nouveau, elle le flatta. Puis quelques mètres plus loin, elle recommença, sauf que cette fois là, elle contait faire : pas-reculer-pas-reculer-pas-arrêt-pas. Enfin, voilà quoi. Mais pourquoi mettre un arrêt sans reculer, c’était simplement pour que le poney ne croie pas que chaque fois qu’elle s’arrêtait, c’était pour reculer, elle ne voulait pas qu’il anticipe ses demandes.
Elle fit donc son exercice, la première fois qu’il recula, c’était bien, il recula correctement de quelques pas, tandis que la deuxième fois, c’était moins bien fait, il partit un peu à l’intérieur, elle du donc le reprendre avec sa jambe intérieur, puis elle repartit, puis elle s’arrêta, et repartit au pas immédiatement, le poney n’avait pas anticipé, il attendait une demande pour agir. Elle le flatta ensuite énormément, puis elle le fit marcher reine longue pendant quelques minutes, pour se reposer, autant la monture, que le cavalier. En fait, même si on ne dirait pas, travailler ainsi pendant un moment c’était très dur, et il fallait vraiment être concentré. Elle le flatta donc, puis ensuite, elle recommença à reculer, sauf que cette fois là, elle allait repartir au trot. Le poney recula donc, et lorsqu’elle lui demanda le trot, il partit au pas, elle serra les jambes et voyant qu’il ne partait pas, lui mit un léger coup de cravache sur l’épaule, il partit alors au trot et Laura pu le flatter. Elle se remit au pas un peu plus loin, puis s’arrêta pour repartir, le poney avait là légèrement anticiper, mais voyant qu’il devait avancé, n’avait pas reculer. Puis ensuite, elle s’arrêta et recula, il était bien dans l’impulsion, ce qui était un de ses objectif. Puis en repartant, elle serra les jambes, et cette fois là, il partit correctement au trot. Elle pu donc le flatter énormément. Et depuis ce même trot, elle le fit partir au galop, là, il partit tout content, en poussant un hennissement, la tête levée. Elle le fit accélérer, se mit en suspençion, et le laissa prendre une bonne cadence. Il était tout motivé et heureux de galoper.
Elle le fit galoper ainsi sur un tour, et ensuite se remit au pas rênes longues, qu’il souffle. Le poney baissait son encolure, détendu, se reposant. Elle avait bientôt finit sa séance, mais elle voulait encore refaire un arrêt-reculer-trot. Elle s’arrêta donc, le fit reculer, et le fit repartir au trot, ce qu’il fit immédiatement et correctement. Elle en était très fière. Puis elle le flatta à nouveau et le fit marcher reine longue. Elle regarda ensuite sa montre, ça faisait une heure qu’elle le travaillait, c’était finit pour lui, il avait bien bossé, et il merritait bien de se reposer.
Elle le fit donc marcher pendant quelques minutes, puis, s’arrêtant au milieu de la carrière, elle descendit, remonta ses étriers, flatta le poney qui tournait sa tête vers elle, puis elle dessangla de plusieurs trous. Ensuite elle ouvrit la carrière et rentra à l’écurie avec son poney. Elle allait bien s’en occuper, il avait tellement bien travailler…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Caldin

avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Dirty Temptation [Laura Caldin]   Mer 30 Mai - 19:32

23.05.07



Amazone



[center]

Arrivés dans le manège, elle l'arrêta sur la ligne du millieu et le ressangla, il y avait les deux sangles et ne pouvait pas ressanglé plus tard, c'est pour cela qu'elle devait être prudent maintenant. Elle sangla un peu, le fit marcher et le ressangla. Il s'était bien dégonflé, donc c'était bon. Ensuite elle sangla donc l'autre sangle.

Puis elle alla se mettre sur un cavalettit qui était posé dans le manège pour monté dessus après avoir baissé l'étrier. Le seule étrier.
Elle monta donc et se retrouva à califourchon, comme normal. Elle allait commencé comme ça, pour s'habituer et l'habituder. Elle ne savait pas trop comment il réajissait à la cravache.

Elle serra donc les jambes et il se mit au pas, bien actif. Elle le chauffa donc pendant dix minutes au pas sur de grande courbe en utilisant le moins possible sa jambe droite qui allait disparaître par la suite puis après avoir fait ça, elle le mit au petit trot. Pour le chauffer normalement elle trottait enlevé, seulement là, elle était un peu coincée, elle le trottait donc assis. Elle le fit trotter pendant cinq - sept minutes pour ensuite le remettre au pas et lui demander le galop sur une grande volte. Il partit correctement et plutôt tranquillement. Elle le fit galoper pendant cinq minutes environ pour bien le chauffer. Ensuite elle le remit au pas reine longue pour qu'il puisse se détendre, mais aussi pour se préparer.

Elle passa donc la jambe droite de l'autre côté et la mit à la place prévue, puis la jambe gauche dans l'étrier sous la fourche, elle se redressa et la cravache dans la main droite.

Après tout ça, elle était prête. Elle reprit donc ses renes petit à petit puis ensuite commença à lui demandé quelque chose. Des cercles plus petits, plus grands, allé plus vite, ralentir, s'arrêter... Puis elle attaqua le trot d'une pression de la jambe gauche. Le cheval partit donc au trot, mais plutôt au grand qu'au petit, elle du donc le reprendre. Etonnament, il ne semblait pas gêné par la selle étrange qu'il avait sur le dos. Si ça se trouve il en avait surement déjà fait. Au trot elle s'arrêtait souvent, pour voir si les freins marchait elle allait partout dans le manège, dans tout les sens. Sheitan était vraiment confortable à monter ainsi, il ne s'appuyait pas sur son mors, était bien droit, ses foulées étaient précise... Il n'était certe pas en main, mais ce n'était pas le plus important.

Ensuite, Laura lui demanda le galop à main droite, vu qu'elle pouvait reculé sa jambe gauche. Il partit alors d'un bon galop, la queue en panache, il avençait bien, mais semblait bien à l'écoute de Laura, elle était contente mais restait concentrée. Au galop, il avençait à un bon rythme, ses foulées avaient toujours la même amplitude, il semblait détendu.[/i]

" C'est bien Dirty ! "

[i]Elle l'arrêta pour finalement tester le galop à main gauche, comment allait-il réajir...
Elle se prépara donc à partir, et au moment de partir, elle le toucha légerement avec la cravache. Il partit à fond, mais au moins il était au galop. Apparemment, la cravache n'était pas sa grande amie. Tandit que Laura le reprenait petit à petit tout en lui parlant il se détendait. Elle le flatta énormément puis le laissa marcher au pas reine longue.

Ensuite elle le reprit après quelques minutes puis le remis au galop à main gauche. Il partit correctement cette fois, elle semblait qu'il svait ce qu'elle attendait d'elle. Elle en était ravie. Elle le flatta donc énormément avant de le remettre au pas pour le bosser un peu à cette allure.

Elle le mit en épaule en dedant piste à main droite. Il ne comprit pas tout suite ce qu'elle voulait, c'est pour cette raison qu'il se mit à agiter la tête, mais se calma rapidement lorsqu'elle lui rendit les reines. Pour lui redemander un peu plus loin. Cette fois là, il comprit bien ce qu'elle voulait et se mit bien en épaule en dedant, en main. Elle le flatta puis ensuite se mit à main gauche. Pour tenter de lui faire faire la meme chose. ça se révela plus ardu, vu qu'elle n'avait pas sa jambe, mais au bout de quelques essais, il comprit que la cravache n'était pas toujours fait pour faire des bonds énorme en avant et fit une épaule en dedant. Ce n'était certe pas de la grand classe, mais il esseyait. C'était l'essentiel.

Elle l'arrêta alors et le fit reculer, pour cela, pas de souci majeur par rapport à ce qu'elle avait déjà travaillé avec, il avait fait de nombreux progrès elle s'était mise contre la paroi et arrivait à le pousser avec une seule jambe Il se débrouillait vraiment bien. Elle était fière de lui.

Elle serra alors les jambes pour partir au galop, pour qu'il puisse bouger tout de même un peu. Piste à main droite, il partit correctement et rapidement il prit de la vitesse, tandit que Laura le laissait faire mais toujours en vérifiant qu'elle pouvait l'arrêter à tout moment. Ce qui semblait être le cas. Elle le fit galoper comme ça pas très très longtemps, mais il eut le temps de se défouller leégerement avec quelques coups de cul. Laura ne se sentait même pas bouger car elle avait la fourche qui la plaquait à sa selle. Cependant elle savait qu'elle allait avoir un beau bleu à cette endroit le lendemain.

Elle le remit donc au pas reine longue, le cheval baissait la tête et se détendait.

Elle le laissa marcher comme ça pendant deux trois minutes puis ensuite reprit les renes, le fit reculer (sans problème ) puis ensuite se mit à faire des petits cercles au pas avec beaucoup d'impulsion pour le faire céder. Ce qu'il fit rapidement à main gauche, mais lorsqu'elle le fit à main droite, ce fut plus dur et elle du se remettre à califourchon pour bien y arriver. Mais elle le félicita énormément tout de même. Enfin, c'est sûr qu'il n'était pas extremement bien en main, mais pour ce que Laura voulait, il le fit très bien.

Elle se remit en amazone puis ensuite se mit en cession à la jambe direction la droite. Dirty Temptation se tordait dans tout les sens car il semblait remarquer qu'il lui manquait une jambe et que c'était plus dur pour elle. Mais après plusieurs essai elle réussit plutôt bien, en tout cas elle en était fière. Mais ensuite pour le faire dans l'autre sens. Ce fut completement impossible. La première fois il partit au galop suit à la cravache. La deuxième fois continua tout droit et la troisième fois se tordit dans tout les sens et ne ressemblait en rien à une cession à la jambe. Mais elle n'abandonnait pas. Avant d faire autre chose elle voulait arriver. Elle se remit donc une jambe de chaque côté, même si les coutures de la selle lui faisait mal, puis se mit en cession à la jambe. Etonnant, ainsi il y arrivait putôt bien. Elle le flatta donc se remit en amazone mais n'insista pas sur cet exercice, car elle savait que c'était sa faute.

Elle se remit au trot puis s'amusa à le faire allonger sans oublier de rassemblé. Au moment d'allongé Monsieur Dirty le poney décida de prendre la galop, et semblait dire : tient c'est pas ce que tu m'avais demandé ??
Mais elle le reprit rapidement pour lui demander le trot allongé de départ. Ce qu'il fit parfaitement bien cette fois. Puis directement après elle se mit sur un cercle plus petit pour le faire rassemblé. Comme son ancien prof disait: : tout le monde sait allongé, mais rassemblé est bien plus dur. Alors fait moins d'allongé, mais plus de rassemblé ! Et plus marqué !

Ce qu'elle faisait donc actuellement sur son petit étalon était ce que son prof lui disait donc toujours.

Puis ensuite elle le flatta car il fit cela parfaitement, puis ensuite le fit marcher reine longue. Reflechissant à ce qu'ils allaient bien faire maintenant.

Elle ne savait pas encore mais elle le fit tout de même reculé. C'était un exercice qu'elle aimait particulierement. Mais cette fois là, Dirty décida que non, il ne voulait plus, elle du donc se mettre à la paroi, et avec la cravache le faire reculer, il recula droit, mais de mauvaise grâce, mais bon.

Elle le refit donc travailler sur un petit cercle avec beaucoup d'impulsion, pour le faire céder,sachant que là elle faisait plus de dressage que de l'amazone m'enfin bon.

Elle le remit ensuite au galop pour le faire céder à cette allure là. Il chauffait légerement, mais ça faisait qu'il se portait très bien. Ses allures étaient vraiment magnifique. Puis finalement elle le remit au pas, car il avait vraiment bien bossé et il avait finit.

Elle le laissa donc marcher au pas reine longue pendant dix minutes, qu'il reprenne son souffle. Tout en le faisant marcher, elle le flattait énormément, il avait vraiment été génial aujourd'hui.
Elle l'arrêta alors sur la ligne du millieu lorsqu'il eut repris son soufle. puis enleva le seul étrier qu'elle avait et descendit comme elle pu en se laissant glissé de côté.
Arrivée par terre elle le flatta énormément et lui donna même une friandise, remonta l'étrier sur la fourche, dessangla la première sangle et dessangla de deux trous la deuxième puis le rammena à son box.

--------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Caldin

avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Dirty Temptation [Laura Caldin]   Jeu 14 Juin - 14:29

Obstacle

Laura arriva dans la carrière mixte avec son étalon, l'éternel Dirty Temptation. elle allait le faire travailler un peu dans ce qu'elle aimait. Le saut, et oui, Dirty adore sauter ce qui tombait bien car Laura aussi. Cependant, elle n'allait pas sauter haut aujourd'hui, surtout sauter pour améliorer la technique.

L'étalon avait été préalablement pansé, il était donc bien beau, sa robe lustrait, ses crins étaient démellés. Il était adorable.
Laura l'avait protégé avec des guêtres et des cloches à l'avant et des protège boulets à l'arrière. Elle avait mis sa chabraque orange, l'amortisseur et sa selle mixte ainsi que le filet simple avec mors chantilly.

Tandit que la cavalière elle avait ses bottes, son pantalon, des gants, sa bombe et une cravache courte pour le saut.

Arrivée dans la carrière elle était seule. Elle avait déjà monté les obstacles. Le plus haut était de septante centimètres, pas très haut, mais pour travailler la technique ça irait bien.

En fait le parcours était plutôt compliqué avec les deux lignes brisées. Voilà à quoi il ressemblait :




Le premier obstacle était un cavaletit-crois-cavaletis en saut de puce. ( la croix mesurant cinquante centimètres.)

Le deuxième étant un oxer de soixante centimètres, puis ensuite à nouveau le cavaletti-croix-cavaletti puis départ sur un double de 50 centimètres. Ensuite un verticale de septante centimètres, puis un oxer de soixante, ensuite à nouveau le vertical puis sur un autre obstacle avec des bidets de soixante centimètres, puis pour finir un verticale de septante centimètres.

Elle chauffa donc l'étalon au pas pour commencer, pendant dix minutes, elle le faisait passer près des obstacles. Le cheval sentait qu'elle allait sauter, il s'exitait toute seul. Puis ensuite elle la fit partir au trot d'une simple pression de mollet. L'étalon se gonflait et s'exitait. Elle le fit trotter quelques bonnes minutes, puis ensuite le fit partir au galop. L'étalon partit à fond, Laura qui ne le connaissait pas encore par coeur le reprit assez rapidement, le laissant tout de même se défouler un peu, puis ensuite elle se calma. Dirty Temptation étant à présent chauffée, Laura s'arrêta, racourcit de deux trous ses étriers, la fit reculer puis partit au galop.

Elle alla donc sur le première obstacle. L'étalon allait un peu vite mais sauta bien. Elle fit bien attention puis ensuite allèrent sur l'oxer. A nouveau elle accélera mais sauta parfaitement bien aux dessus des barres. Laura l'accompagnait du mieux possible. Ensuite, le cheval s'était préparé à partir piste à main droite, Ellana du la remettre au trot, repartir à juste pour ensuite partir à gauche pour refaire la ligne. Comme elle pensait, l'étalon croyait qu'il fallait continuer tout droit, mais non, c'était ça la subtilité des lignes brisés. Elle fit donc enchainer le double à Dirty qui le prit bien, sur la bonne foulée. Laura le flatta à la réception puis ensuite alla le plus loin possible dans le manège pour prendre le plus de plasse, elle reprit son cheval, et aborda le vertical bien droit. Le cheval s'éleva souplement au dessus de la barre de septante centimètre. A ce moment là, Laura sentit que sa monture cherchait à embarquer, elle se mit donc en arrière le plus possible, mais la guida tout de même sur le petit oxer, qu'elle sauta bien. Après, elle savait qu'elle avait un bon bout de galop et c'était à ce moment là que les risques de se faire embarquer était le plus grand. Elle utilisait donc sa voix pour la calmer et était en arrière. Elle arriva donc à nouveau sur le vertical, le sauta sans problème, puis ammena sur le bidet. L'étalon voulait à nouveau partir tout droit, Ellana eut de la peine à l'ammener droit sur l'obstacle. Puis ensuite elle la fit tourner sans problème derrière les cavaletit pour sauter le dernier effort de septante centimètres.

Arrivée là, elle remit Dirty Temptation au pas reine longue et le félicita abondamment. Il avait très bien sauté. On voyait qu'il adorait ça.

Elle le fit marcher alors à nouveau pendant cinq six minutes, qu'elle reprenne son souffle puis réfléchit alors. Refaire tout le travail... Non, enfin bon, elle allait faire autre chose.

" On va travailler sur le vertical là-bas ! "

Elle parlait du vertical de la deuxième ligne brisé. Elle remit donc sa monture au galop, puis prit le vertical, le sauta et Laura l'arrêta juste après. Mais elle n'était pas contente, encore trop de foulée la séparait de l'obstacle. Elle repartit donc au galop, sauta et l'arrêta à la reception. C'était déjà mieux. Elle le flatta et recommença encore une fois.

L'étalon s'y attendait cette fois, Ellana la fit sauter puis réussit à s'arrêter presque immédiatement.

" C'est bien !!"

Elle repartit alors sur l'obstacle, mais quelques foulées avant, elle s'arrêta, le cheval ne s'y attendait pas, mais s'arrêta tout de même en catastrophe, là, elle la fit reculer puis repartir au galop pour le sauter.
Le cheval avait compris que là, sa technique avant le saut comptait, il s'attendait donc presque à recevoir des indications étrange.

Puis, sur le saut suivant, Laura la fit arrêter, reculer, sauter s'arrêter reculer à nouveau. Etrangement, Dirty réussit plus ou moins bien, il se prenait au jeux. Il y eut juste à l'arrêt après le saut qu'elle avait la tête en l'air. Laura ne lui mttant pas de martingale c'était très voyant.

Elle le flatta longements puis décida que c'était assez pour aujourd'hui. Elle le fit donc marcher reines longues pendant un bon moment en le flattant. L'étalon allant ou il voulait. Puis enfin, elle descendit, monta les étriers, desangla d'un trou puis la rammena à son box.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dirty Temptation [Laura Caldin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dirty Temptation [Laura Caldin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» [ARCHETYPE - M10] Merfolk Reborn
» Mars 2015 : Pullip Laura
» Qui a dit que gagner était impossible? [Laura&Rain]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hurricans River :: ( I n s t a l l a t i o n s ) :: La Carrière-
Sauter vers: